Tout savoir sur l'indice d'octane de l'essence

95 RON, 86 MON, 87 AKI... À quoi correspond l'indice d'octane, généralement compris entre 80 à 100 ?

QU'EST-CE QUE L'OCTANE ?

L'essence utilisée comme carburant dans vos véhicules se compose de plusieurs éléments. Parmi eux, 20 à 30% d'alcanes. C'est au sein de cette famille d'hydrocarbures que l'on trouve l'octane, un hydrocarbure saturé de formule chimique C8H18.

S'il possède un indice à son nom, c'est que l'octane se distingue par sa très grande résistance à l'auto-inflammation, appelée aussi auto-allumage. L'indice d'octane exprime donc la capacité de l'essence à résister à l'auto-allumage (dans un moteur à allumage commandé). Une essence à indice d'octane élevé ne s'enflammera pas (ou peu) dans la chambre de combustion tant que la bougie n'a pas produit d'étincelle. Elle préserve ainsi la performance et la longévité du moteur.

COMMENT EST CALCULÉ L'INDICE D'OCTANE ?

Pour déterminer l'indice d'octane d'une essence, il faut comparer sa résistance à l'auto-inflammation avec celle d'un carburant de référence composé d'iso-octane et d'heptane. Isomère de l'octane, l'iso-octane s'est vu attribué un indice d'octane de 100, à l'opposé de l'heptane, particulièrement « détonnant » (indice d'octane 0).

Cela signifie qu'une essence dont l'indice d'octane est de 95 réagira, en termes d'auto-allumage, de la même manière qu'un carburant de référence composé à 95% d'iso-octane et à 5% d'heptane.

Mais l'indice d'octane n'est qu'une échelle comparative. Certains carburants, utilisés notamment en compétition, peuvent présenter des indices supérieurs à 100.

ÉVITER LE CLIQUETIS

Quand une auto-inflammation se produit, elle provoque une détonation dont le bruit caractéristique est appelé cliquetis. Cette explosion incontrôlée soumet le moteur à des contraintes thermiques et mécaniques inhabituelles et néfastes. Encrassement, rejets d'émissions polluantes, fissures... À terme, c'est la pérennité même du moteur qui est menacée.

Il doit donc être alimenté avec une essence à l'indice d'octane adapté et précisé par le constructeur. Ensuite, la règle est simple : choisissez un indice égal ou supérieur à celui pour lequel le moteur de votre véhicule a été conçu.